Règlement

Règlement du prix international Henri La Fontaine 2018 pour l’Humanisme

Article premier – But

Le Prix international Henri LA FONTAINE pour l’Humanisme est destiné à honorer des personnes vivantes, institutions ou organismes publics ou privés en activité, qui contribuent de manière significative à la défense, la transmission et l’actualisation des valeurs qui furent celles défendues par Henri LA FONTAINE, Prix Nobel de la Paix 1913, telles que la justice sociale, le féminisme et le libre examen.

Ce Prix porte le nom du Belge Henri LA FONTAINE (1854 - 1943) avocat spécialisé en droit international qui choisit la voie du pacifisme pour agir sur la société. Son projet le mène notamment à présider le Bureau international de la paix et à participer aux premiers travaux de l’Assemblée de la Société des Nations (SDN) qui préfigure l’Organisation des Nations Unies. Dans ce même souci de paix, il crée en 1895, avec Paul Otlet, l’Office international de Bibliographie. Sénateur du Parti ouvrier belge et franc-maçon, Henri La Fontaine milite en faveur du suffrage universel et est sensible à la condition féminine. En 1913, il reçoit le Prix Nobel de la Paix.

Le Prix international Henri LA FONTAINE pour l’Humanisme a été institué par la Fondation Henri LA FONTAINE avec le soutien de la Commission belge francophone et germanophone pour l’UNESCO.

Article 2 - Dénomination, montant et périodicité du prix

2.1 Le Prix s’intitule « Prix international Henri LA FONTAINE pour l’Humanisme ».

2.2 Le Prix est financé par la Fondation Henri LA FONTAINE, il est d’une valeur de 10.000 euros.

Le Prix comprend aussi un diplôme augmenté d’une œuvre d’art.

2.3 Le Prix est décerné tous les deux ans.

Le premier prix a été remis en décembre 2012 à Mme Daniela Camhy représentant le Centre autrichien de Philosophie pour enfants (Autriche).

Le second lauréat fut, en 2014, l’association Cartooning for Peace créée par M. Jean Plantu (France).

Les troisième et quatrième lauréats furent, en 2016, les associations Avocats sans frontières et la Maison de la Laïcité de Kinshasa.

Article 3 - Conditions / critères applicables aux candidats

La Fondation entend soutenir les efforts d’hommes, de femmes et d’associations qui s’opposent à l’obscurantisme et au totalitarisme par leur talent et leur courage.

À une époque où des menaces grandissantes planent sur la liberté d’expression, le Prix Henri LA FONTAINE récompensera en 2018 une personnalité/association/institution qui aura apporté une contribution significative à la défense de celle-ci.

La liberté d’expression s’entend ici au sens large : politique, artistique, littéraire, scientifique, philosophique ou religieuse. La liberté d’expression numérique (conception, diffusion…) est également un thème susceptible d’être retenu.

Les candidats devront s’être distingués par une action méritoire et reconnue exécutée dans l’esprit humaniste et progressiste défendu par Henri LA FONTAINE.

Le Prix peut être décerné à une personne ou à une organisation.

Article 4 - Désignation/choix du/des lauréat(s)

Le lauréat est désigné par la Fondation Henri LA FONTAINE sur proposition d’un jury international.

Article 5 – Jury

5.1 Le jury se compose des membres du conseil d’administration de la Fondation Henri La Fontaine et est présidé par une personnalité internationale choisie par la Fondation.

Les jurés ne sont pas rémunérés, mais peuvent percevoir, le cas échéant, une indemnité de voyage et de logement.  Un quorum de trois personnes est nécessaire pour que le jury puisse délibérer.

La langue de travail du jury est le français.

5.2 Le jury conduit ses travaux et ses délibérations conformément au présent règlement. Les décisions sont prises par consensus dans la mesure du possible et, sinon, à bulletins secrets jusqu’à ce qu’une majorité simple se dégage.

5.3 Le jury se réunit au cours des trois mois qui suivent la date limite de présentation des candidatures.

5.4 Le jury établit un procès-verbal d’évaluation des candidatures accompagné de recommandations.

Ce procès-verbal est adressé à la Fondation Henri LA FONTAINE.

Article 6 – Présentation des candidatures

6.1 La Fondation Henri LA FONTAINE invite officiellement les organisations non gouvernementales et intergouvernementales actives dans un domaine visé par le Prix, les Commissions nationales UNESCO, les personnalités qualifiées ainsi que toutes les personnes et les organisations de la société civile qui travaillent dans la perspective de la pensée humaniste et de la culture dans le monde, à présenter des candidatures d’un particulier ou d’une organisation au secrétariat du Prix au plus tard le 15 juin 2018.

6.2 Nul ne peut présenter sa propre candidature spontanée.

6.3 Chaque candidature doit être accompagnée d’un dossier dûment justifié à partir des buts et des objectifs tels que définis à l’article 1 du présent règlement. Ce dossier devra parvenir au secrétariat de la Fondation en version papier et en version électronique (max 2 Mo) au plus tard le 15 juin 2018.

Pour la version papier :

Fondation Henri LA FONTAINE

M. Daniel Sotiaux,

Président

C/O MUNDANEUM

Rue des Passages, 15

B-7000 MONS – Belgique

fondation.hlf@mundaneum.be

 

Chaque candidature doit être impérativement accompagnée :

- d’une recommandation écrite ne dépassant pas cinq pages standards et comprenant notamment, en anglais ou en français un argumentaire précis sur la pertinence de la candidature par rapport aux objectifs du Prix. Tout document supplémentaire pourra être joint en annexe (publications, tout autre document ayant une importance majeure). Ces documents ne seront pas retournés.

- de la description du profil et des réalisations du candidat

- d’une lettre signée du candidat ou d’une autorité responsable s’agissant d’une institution donnant accord sur le dépôt de la candidature (toute candidature n’incluant pas cette lettre sera considérée comme non recevable par le secrétariat du Prix) - de la fiche de renseignements dûment complétée et signée reprise en annexe dans le présent règlement du prix.

 

Article 7 – Modalités d’attribution du Prix

7.1 Le Prix est décerné par la Fondation Henri LA FONTAINE lors d’une cérémonie officielle organisée à Mons, ou en tout autre lieu proposé par la Fondation à l’occasion de la Journée internationale des Droits de l’Homme. Le lauréat devra être présent le jour de la cérémonie. Seul son logement sera pris en charge. La Fondation remet au lauréat un chèque correspondant au montant du Prix ainsi qu’un diplôme augmenté d’une œuvre d’art.

7.2 Lors de la remise du prix le lauréat est invité à faire un exposé de ses activités. Cet exposé a lieu lors de la cérémonie de remise du Prix ou en liaison avec elle. Cet exposé peut faire l’objet d’une publication par la Fondation Henri LA FONTAINE.

7.3 Les travaux effectués par une personne entretemps décédée ne sont pas pris en considération pour l’attribution du Prix. Toutefois, en cas de décès du lauréat avant la remise du Prix, celui-ci peut lui être décerné à titre posthume.

Article 8 – Appel

Il ne peut être fait appel de la décision de la Fondation Henri LA FONTAINE concernant l’attribution du Prix. Les candidatures proposées au Prix ne sont pas divulguées.

Article 9 - Amendements aux Statuts du prix

Tout amendement au présent règlement doit être soumis à la Fondation Henri LA FONTAINE pour approbation.