AGENDA

<< janvier >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di Lu Ma Me Je Ve Sa Di Lu Ma Me Je Ve Sa Di Lu Ma Me Je Ve Sa Di
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Assises citoyennes pour la justice migratoire à Mons

Pour la justice migratoire. Participez aux assises citoyennes de Mons.

Assises citoyennes sur les migrations ?

Marre de la logique du repli sur soi, d’assister aux images des naufrages à répétition sur vos écrans ? De fait, l’année 2016 a été marquée par un sinistre record, celui du nombre le plus élevé de décès en Méditerranée avec plus de 5000 morts recensées, sans parler des personnes disparues en mer sans laisser de trace. Pourtant, aujourd’hui, la priorité de l’Union européenne consiste à retenir les candidats au départ le plus loin possibles de ses frontières, quitte à pousser les migrants vers les voies les plus dangereuses. Cette volonté passe par la conclusion de pactes particulièrement opaques avec des pays d’Afrique subsaharienne, sur le modèle de l’accord conclu avec la Turquie au printemps 2016. Au-delà d’une série de problèmes concrets, cela revient à demander à ces Etats de jouer le rôle de gardes-frontières de l’Union, en échange de fonds normalement destinés à l’Aide au développement.

En réaction, une série d’organisations de la société civile comme le CNCD-11.11.11, le Ciré, Médecins du Monde et Amnesty plaident en faveur d’une autre approche des migrations en défendant la Justice Migratoire. Elles demandent l’ouverture de voies d’accès qui permettent aux personnes en détresse d’accéder au territoire européen en sécurité et grâce à un cadre légal assurant le respect de leurs droits fondamentaux. C’est exiger aussi des Etats membres qu’ils fassent réellement preuve de solidarité dans l’accueil des demandeurs d’asile comme ils se sont engagés à la faire, afin de décharger l’Italie et la Grèce et d’assurer des conditions de vie dignes dans les camps. C’est aussi mettre en œuvre un partage plus équitable des responsabilités entre les pays du Nord et du Sud, qui en assument la plus grande part. Les 6 pays les plus riches n’accueillent que 9% des réfugiés et des demandeurs d’asile dans le monde.

Si, vous aussi, vous voulez y voir clair sur cet enjeux crucial, mais à propos duquel différentes visions s’affrontent à coup de slogans et de chiffres divergents… Alors, notez ce rendez-vous : les Assises Citoyennes de la Migrations. Ce sont plusieurs journées de rencontres organisées par le CNCD-11.11.11 et le CIRE ainsi que de nombreuses organisations au printemps, en Wallonie et à Bruxelles.

Les assises et après ? La société civile a des choses à dire

Les Assises Citoyennes sur les Migrations déboucheront chaque fois sur une déclaration. Celles-ci seront mises en commun et donneront naissance à une déclaration finale à Bruxelles. Le but ? Construire ensemble, avec les citoyens, une autre approche des migrations basée sur le respect et l’égalité des droits de chacun.

 
Programme des Assises de Mons

 

10:00 Conférence-débat inaugurale
              Avec Arnaud Zacharie (Secrétaire général du CNCD-11.11.11),
                       Piera Micciche (Directrice du CIMB),
                       Sarah Goffin (Amnesty international)
              Modératrice : Barbara Mourin (Picardie Laïque)

Jeu apéritif : Les chiffres des migrations
              Avec Mikaël Franssens (CIRE)

12:30 Lunch

13h30 Ateliers

              Echange d’initiatives citoyennes de solidarité
              Rencontre : La parole aux migrant.e.s
              « Communes hospitalières » : comment interpeller ma commune ?
              Des outils à partager pour déconstruire les préjugés

14h30 Atelier participatif
             
Revendications citoyennes pour la justice migratoire

Animations pour enfants (à partir de 7 ans) toute la journée, sur inscription préalable.
Inscriptions en ligne obligatoire.

A partir de 17h30 : Vernissage de l’exposition « Bitter Oranges – African migrant workers in Calabria ».

Lieu: 
Au Mundaneum
Prix: 
Gratuit